Contacts utiles

SAS-ARPADE

Association Régionale de Prévention et d'Aide face aux Dépendances et aux Exclusions

  • Service Ambulatoire de soins spécialisés en addictologie
  • Service hébergement de soins spécialisés en addictologie : Centre Thérapeutique Résidentiel / Appartements Thérapeutiques Relais
  • Service de Prévention / Point Écoute Prévention : Jeunes, parents, professionnels
  • Service de Proximité de prévention et d’accès aux soins

Tel. 05 61 61 80 80
secretariat @ sas-arpade.fr
http://sas-arpade.fr/

Visualiser le fichier «Triptyque-ActionsTerritorialisées.pdf» en ligne


La Maison Départementale des Adolescents

La MDA est à la disposition des adolescents et de leurs familles qui peuvent se rendre sur place. Elle répond aux adolescents de 11 à 21 ans et à leurs parents et aux professionnels sur des
problématiques variées et notamment relatives aux addictions et aux conduites à risques adolescentes.

16 rue Riquet 31000 Toulouse
Tel. 05 34 46 37 64
http://www.haute-garonne.fr

Visualiser le fichier «plaquette MDA web.pdf» en ligne


Les Maisons des Solidarités

Les Maisons des Solidarités proposent un accueil et apportent un soutien au titre de la parentalité, notamment à travers des ateliers sur la prévention des conduites addictives.

Ancienne Mairie 11 rue du stade
Castanet-Tolosan
Tel. 05 34 66 73 10 maisonsolidarites @ castanet-tolosan.fr

Addiction... AddictionS

photo d'oeil

  • Alcool
  • Tabac
  • Drogues 
            Cannabis
            Cocaïne
            MDMA / ecstasy
            Héroïne / LSD
  • Anxiolytiques et antidépresseurs
  • Dopage

photo dépendanceQu'est-ce que la dépendance ?

Brutale ou progressive selon les produits, la dépendance est installée quand on ne peut plus se passer de consommer, sous peine de souffrances physiques et/ou psychiques.
La dépendance est également caractérisée par le fait de poursuivre la consommation de la substance tout en étant conscient des conséquences négatives que celle-ci entraîne dans sa vie privée ou professionnelle.
La vie quotidienne tourne alors largement ou exclusivement autour de la recherche et de la prise du produit : on est pharmacodépendant.

Elle se caractérise par plusieurs symptômes :
- l’impossibilité de résister au besoin de consommer ;
- l’accroissement d’une tension interne, d’une anxiété avant la consommation habituelle ;
- le soulagement ressenti lors de la consommation ;
- le sentiment de perte de contrôle de soi pendant la consommation.

En quelques minutes, ce court métrage d’animation résume avec une simplicité glaçante le concept d’addiction.

 Alcool

  • Quels sont les risques aujourd'hui et pour demain ?
  • Comment gérer ma consommation d'alcool en soirée ?
  • Que faire en cas de comas éthylique ?
  • L'un de mes parents boit... que puis-je faire ?

Des réponses à toutes ces questions sur : http://jeunes.alcool-info-service.fr/

 Visualiser le fichier «13_alc_nos_limites_2011.pdf» en ligne

calcul taux alcoolémie pour 60 kg

Tabac

schéma dune cigaretteSimplement une liste des maladies causées par le tabac :

• Cancers du poumon et autres maladies cancéreuses comme le cancer de la vessie, de la gorge, de la langue, des lèvres… • Bouche-sèche et maladies des dents • Maladies et problèmes au niveau du cœur et des vaisseaux • Emphysème pulmonaire et bronchite chronique • Artérite et douleurs des jambes • Dégénérescence de la rétineDiabète et excès de cholestérolHémorroïdes • Reflux gastro-œsophagien fréquent • Asthme et difficulté respiratoire • Troubles de l'érection chez l'homme • Ostéoporose • Troubles du sommeil • Vieillissement de la peau et chute des cheveux

 

Le tabagisme diminue l'espérance de vie d'un fumeur d'une manière significative. Les statistiques estiment le nombre de décès causés par le tabagisme à 5,4 millions par an. Il tient le premier rang de cause de mortalité évitable.

Le tabac tue 1 fumeur sur 2. Pour vous faire aider : www.tabac-info-service.fr

Drogues

Cannabis

Si la police vous retrouve en possession de cannabis, même si la quantité retrouvée est très faible, c’est un délit pour lequel la loi prévoit une peine allant jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 3 75O € d’amende.
Si vous vendez ou donnez du cannabis – même en très faible quantité et même pour “dépanner” un copain – vous encourez une peine pouvant aller jusqu’à 5 ans de prison et 75 OOO € d’amende.
Ces peines sont doublées quand le cannabis est vendu ou donné à des mineurs. Cela peut aussi s’appliquer aux complices du vendeur, qu’ils soient “guetteur”, “rabatteur”, “intermédiaire”. 

Témoignage : « Je ne bouge pas, je ne peux plus faire aucun effort, je n’ai pas envie, je ne suis pas motivé. Sans cannabis, je ne sais pas quoi faire de mon temps, de mes journées, de ma vie. »

Consulter cette brochure pour obtenir des réponses à vos questions : Informations / témoignages / dépendance
Visualiser le fichier «brochure_jeunes.pdf» en ligne
Si vous êtes consommateur, cette brochure vous expliquera les risques que vous courez, et vous donnera aussi la possibilité d’évaluer où vous en êtes par rapport à votre consommation.
Enfin, vous y trouverez toutes les adresses et numéros utiles pour être informé et éventuellement aidé dans une démarche pour arrêter votre consommation.

ÉCOUTE CANNABIS : 0 811 91 20 20 Tous les jours de 8h à 20h.
FIL SANTÉ JEUNES : 0 800 235 236 Tous les jours de 8h à minuit 

Cocaïne

info cocaine

La cocaïne c'est quoi ?

Qu'est-ce qu'il y a dedans ? Quels sont les effets ?  24 questions et autant de réponses qui coupent court aux idées reçues sur la cocaïne.
Consulter cette brochure permet de faire le point sur la loi, sur les risques médicaux, psychiques, sociaux et en cas d'association de produits afin que les consommateurs puissent renforcer leurs aptitudes à faire des choix favorables, notamment en terme de santé.

Visualiser le fichier «24-reponses-cocaine-brochure.pdf» en ligne

MDMA / Ecstasy

photo ecstasyDisponibilité et demande de MDMA/ecstasy à la hausse
Que ce soit sous la forme de poudre et de cristal (MDMA) ou de comprimés (ecstasy), l’expérimentation de cette substance concerne 4,3% des 18-64 ans.
Corroborant les observations de terrain récentes, en 2014, l’usage dans l’année est de 0,9% alors qu’il était de 0,3% en 2010. Atteignant son niveau maximum entre 18 et 25 ans (3,8%), il est trois fois moindre entre 26 et 34 ans (1,3%) et quasi nul après 35 ans.
Les auteurs de l'étude* soulignent que les progressions des prévalences interviennent alors qu’on observe depuis le début des années 90 une plus forte disponibilité du produit dans ses différentes formes (poudre, cristal ou comprimés) et des teneurs plus importantes en « principe actif ».

L’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT) et l’Inpes publient conjointement les résultats du Baromètre santé Inpes 2014 concernant les substances psychoactives illicites en France.

Héroïne / LSD

info héroine

Rabla, came, tar, dré, poudre, smack, junk, meumeu, horse, cheval, hélène, schnouff, blanche, rose, grise, brune, brown sugar… Visualiser le fichier «16-reponses-heroine-brochure.pdf» en ligne

À terme, le corps se dégrade :

  • Perte de sensations
    > Diminution de l’odorat, du toucher (anesthésie liée aux effets de la drogue, aggravée en cas d’injection) et de la sensation de faim.
    > Baisse du désir ou des capacités sexuelles.
    > Infections de la peau non traitées du fait de la perte des sensations qui avertissent la personne de leur existence.
  • Dénutrition. Elle est fréquente, du fait de la diminution de la sensation de faim mais aussi parce que les moyens financiers des personnes sont d’abord utilisés pour l’achat de leurs doses. Cette dénutrition aggrave les risques d’infections et peut entraîner un amaigrissement excessif qui diminue les capacités physiques.
  • Troubles du sommeil (somnolence, insomnie)
  • Troubles de la mémoire, de l’attention
  • Mauvais état dentaire. La dénutrition et la diminution de la production de salive dues à la prise de drogue peuvent entraîner un délabrement rapide des dents.

Anxiolytiques et antidépresseurs

Les anxiolytiques et les antidépresseurs font partie des médicaments psychotropes dont la fonction est de modifier le psychisme et par conséquent le comportement. Mais attention, leur usage doit être étroitement surveillé !

"Ce que les usagers ne savent pas c'est que l'abus de médicaments sur ordonnance peut être plus dangereux que l’abus de drogues fabriquées illicitement." M. Emafo, Président de l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS)

Dopage

 

Que ce soit pour prendre du plaisir, modifier son apparence physique, modifier ses perceptions, atténuer les douleurs ou diminuer les effets du stress, de nombreux produits sont consommés (médicaments, toxiques). Leur usage s'est considérablement développé ces dernières années.

Visualiser le fichier «brochure dopage.pdf» en ligne

www.dopage.com
Écoute dopage : 0800 15 2000
Anonyme et gratuit depuis un poste fixe, pour poser des questions, être écouté, conseillé et orienté.
Du lundi au vendredi de 10h à 20h.

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules