Victime de harcèlement

 

Agir contre le harcèlement en milieu scolaire

Le(s) harceleur(s), parvenant à faire de ses camarades témoins les complices de ses actes, installent une relation de domination collective sur la victime. La victime, ne trouvant pas de soutien, s’enferme dans l’isolement. Les témoins, en soutenant, encourageant ou faisant semblant d’ignorer le harcèlement, renforcent la violence du harceleur.

4,9% des élèves subissent un harcèlement physique et moral sévère ou très sévère. [enquête auprès d'un échantillon de 12326 élèves en école élémentaire]

29% des collégiens sont moqués pour leur bonne conduite en classe. [enquête auprès de 18000 élèves de collège]

Consulter le site Stop au harcèlement : http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/que-faire

 

Courts-métrage sur le harcèlement :

Le cyber-harcèlement

Avec le développement des nouvelles technologies et des réseaux sociaux, les harceleurs peuvent poursuivre leurs victimes hors des murs de l’École. On parle alors de « cyber-harcèlement ».

Il se pratique via les SMS, sessions de chat, commentaires et vidéos postés sur les réseaux sociaux, les photos prises avec les téléphones portables, etc., et place la victime dans un état d’insécurité permanent. La violence peut l’atteindre partout et tout le temps.

Exemples de cyber-harcèlement :
⊗ moqueries en ligne
⊗ propagation de rumeurs par téléphone mobile ou internet sur un réseau social, création d’une page ou d’un profil à l’encontre d’une personne
⊗ envoi de photographies sexuellement explicites ou humiliantes
⊗ publication d’une vidéo de la victime en mauvaise posture
⊗ envoi de messages injurieux ou menaçants par SMS ou courrier électronique

En France, 87 % des jeunes entre 9 et 16 ans utilisent Internet.
80 % des 15-16 ans ont un profil Facebook.
Sur les réseaux sociaux, les adolescents font l’expérience de la gestion publique de l’amitié et de leur image virtuelle. Cet apprentissage peut parfois être difficile et conduire à des pratiques de harcèlement.

Quels sont les recours possibles ?

Si tu ne te sens pas à l’aise pour en parler à quelqu’un de ton école ou de ta famille, appelle le :
N° VERT « NON AU HARCÈLEMENT» : 3020
Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 18h (sauf les jours fériés)

Si le harcèlement a lieu sur internet :
N° VERT « NET ÉCOUTE » : 0800 200 000
Gratuit, anonyme, confidentiel et ouvert du lundi au vendredi de 9h à 19h

Toute violence, même légère, est punie très sévèrement par la loi, dès lors qu’elle est commise sur un mineur de moins de 15 ans, une personne vulnérable ou une personne chargée d’une mission de service public, comme un enseignant. Aussi, le fait d’enregistrer et de diffuser des images de violence est également passible de poursuites.

Sensibilisation par le jeu :
http://www.stoplaviolence.net/ 
http://www.nonauharcelement.education.gouv.fr/
Des témoignages : http://education.francetv.fr/prevention/video/harcelement-a-l-ecole-temoignage-de-jacky-17-ans
https://www.youtube.com/watch?v=vUdHhLRpiEs
https://www.youtube.com/watch?v=0M7a77usMPI
Contact utile :
http://www.agircontreleharcelementalecole.gouv.fr/que-faire-qui-contacter/

 

Envoyer par mail

Les champs suivis d'une astérisque * sont obligatoires


Séparés par des virgules